Un drame pour enfin éveiller les consciences…..

Un drame pour enfin éveiller les consciences..... dans ACTUALITE SYNDICALE les-techniciens-en-investigations-criminelles-de-la-gendarmerie-ont-commence-a-recueillir-des-indices-sur-la-scene-de-crime

Faut-il un drame comme celui qui s’est produit hier à Dolomieu pour éveiller les consciences ?

Faut-il que les médias s’emparent d’un fait divers aussi morbide soit-il pour faire réagir les politiques sur l’inexorable flambée de violence de notre société ?

Espérons le car cela suffit !!

Le drame survenu, hier soir à Dolomieu, dans l’Isère  renvoie à cette situation terrible où le premier commerce de proximité que sont les buralistes reçoit de plein fouet les multiples agressions d’une frange croissante de notre société, élevée dans le culte de l’ultra-violence.

Et pour laquelle la caisse d’un débitant et le tabac sont des butins de choix.

Les buralistes constituent la profession du commerce ayant connu le plus grand nombre de vols à main armée, l’année dernière.

Nos demandes sont incessantes depuis des années:

Plus grande surveillance des points de vente par les forces de l’ordre ; mise en place de télé-surveillance extérieure (le texte a été adopté par le Parlement – grâce à une action conjointe Confédération / Cgpme – mais les décrets ne sont pas sortis …), protection du domicile du buraliste … mais aussi plan de lutte contre le marché parallèle du tabac, première cause de ces agressions.

Mesdames et Messieurs les ministres, quand on en connait délibérément les causes, il faut en assumer les conséquences.

Il est désormais grand temps de faire preuve de rigueur et de pragmatisme !!!

A défaut et malheureusement, ce genre de fait divers ne pourra que faire à nouveau la Une des médias et que d’entretenir un sentiment d’impunité et de laxisme.



Une carte qui parle d’elle même….

carte-prix cigarette-europe 2014

Prix des cigarettes en Europe à fin 2013 ( Pour la France, il s’agit du prix minimum )

Source:  Etude  » Projet Sun » de KPMG



Cigarette électronique: Le réseau des buralistes en ordre de bataille…

Présentoir

Et si, effectivement, le véritable rapport de force entre boutiques spécialisées et buralistes se jouait maintenant ? Alors que la croissance du marché français de la cigarette électronique est moins fulgurante que l’année dernière mais devrait quand même aboutir à un chiffre d’affaires total de l’ordre de 400 millions d’euros pour 2014 !!

Le modèle des boutiques spécialisées est « challengé » : moins de clients venant pour « s’initier » ; pression sur les prix ; augmentation des charges. Certaines ferment.

Le défi pour les buralistes n’est pas gagné d’avance : besoin d’aménager un espace dédié, visible et attrayant dans le point de vente ; mise en place d’un minimum d’organisation pour offrir la disponibilité nécessaire aux clients ; acquisition de la maîtrise nécessaire du produit et des saveurs sur un marché où les tendances évoluent encore vite.

On sait que la Confédération cherche « l’effet compresseur » à travers un grand plan de formation au niveau des ses chambres syndicales.

La Coopérative renforce ses partenariats avec certains fournisseurs dans le but de proposer un panel d’offres plus qualitatives ( que celles de leurs grossistes habituels ), aux meilleurs conditions d’achat et ce sous forme de kits prêt à la vente.

Et de nouveaux kits « signalétiques et PLV » vont être diffusés dès la rentrée.

Formations, matériel et liquides de qualité, PLV et signalétique….

Les buralistes ont désormais toutes les cartes en main pour devenir LE réseau majeur de distribution de la cigarette électronique, des liquides et des accessoires.

 



Le Sénat vote un amendement réduisant la franchise de transport de tabac…

Le Sénat vote un amendement réduisant la franchise de transport de tabac... dans ACTUALITE SYNDICALE

En adoptant, ce mercredi 16 juillet, l’amendement « Vert » d’Aline Archimbaud , le Sénat a abaissé la franchise sur les quantités de tabac qu’un particulier est autorisé à transporter d’un pays européen vers la France.

Ces franchises ont été alignées sur celles fixées par une directive européenne : à savoir (à titre indicatif) 800 cigarettes, 400 cigarillos, 200 cigares, et 1 kg de tabac à fumer, rappelle une dépêche AFP. Contre 2 000 cigarettes, 2 kg de tabac à fumer, et 1 000 cigares et cigarillos, selon la circulaire française en vigueur actuellement.

« Le trafic transfrontalier affecte particulièrement les politiques de santé publique et les recettes fiscales en France », a souligné Aline Archimbaud, « il occasionne une chute vertigineuse des ventes de tabac des débitants de tabac », et « met à mal les politiques de santé publique basées sur des augmentations de taxe ».

La différence entre les préconisations européennes et les dispositions prises par la France « ne se justifie aucunement et constitue un encouragement au trafic transfrontalier de produits du tabac entre Etats membres, pratique qui est déjà reconnue comme représentant entre 15 et 20% des produits consommés sur le territoire français », a-t-elle ajouté.

Toutefois, pour entrer en vigueur, précise l’AFP, l’ensemble du projet de loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 (PLFRSS) doit être voté par les sénateurs, puis obtenir le feu vert des députés à l’occasion d’une prochaine lecture.

Or, depuis l’arrivée de la gauche au pouvoir, chaque texte budgétaire a été rejeté au Sénat, en raison de l’opposition des sénateurs communistes qui plaident, en matière sociale, pour un renforcement du pouvoir d’achat des bas salaires et non une réduction des cotisations sociales patronales.

Source: Le Monde du Tabac



Sur la route de Lawspet |
"Cercle de l'Amit... |
UNACITA-ISTRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COS toujours...
| livr'ados
| Association des Personnes O...