Rappel: Ne jamais donner de codes de rechargement au téléphone…..

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Suite à une recrudescence d’arnaques téléphoniques sur le département et en France, nous vous rappelons qu’il ne faut JAMAIS donner de codes de rechargement au téléphone, même si les personnes se présentent comme le SAV d’un de vos équipementiers de caisse.

Merci également de passer cette consigne à vos employé(e)s !!

Attention !! Aucune assurance ne couvrent cela !!

Soyez vigilants !!

Prévenez systématiquement la Police ou la Gendarmerie….même en cas de tentative d’arnaque !!!



19 MARS 2016: ASSEMBLEE GENERALE avec Pascal MONTREDON

Afficher l'image d'origine

Les buralistes du Haut-Rhin sont conviés à l’ Assemblée Générale de leur Chambre Syndicale qui se tiendra

SAMEDI 19 MARS 2016 à partir de 19h00

à l’Hôtel EUROPE

 de HORBOURG-WIHR

en présence de Pascal MONTREDON,

Président de la Confédération des Buralistes de France.

Outre les éléments statutaires ( rapport financier, rapport moral et élections ), ce sera l’occasion unique de débattre sur les grands enjeux auxquels notre réseau va se confronter en cette année 2016:

De l’arrivée prochaine du paquet neutre, de l’annonce de futures hausses des prix, à l’ouverture des négociations sur le prochain contrat d’avenir en passant par la nécessaire diversification et modernisation de notre profession,

Tout sera évoqué et débattu !!

Votre présence est donc prépondérante pour que ce débat soit aussi riche que passionnant, à l’image de ce qu’est notre métier au quotidien…

A noter que nous vous réservons également une grande animation surprise lors du banquet qui clôture traditionnellement notre année syndicale.

Nous comptons plus que jamais sur votre présence !!

fichier doc AG Invitation adhérents 2016



DON’ACTIONS 2016: C’est reparti

DON'ACTIONS 2016: C'est reparti dans SOLIDARITE 20160212_secourspopulaire

Pour la troisième année consécutive, les buralistes s’associent au Secours populaire dans le cadre de la grande tombola populaire Don’Actions. Les buralistes volontaires ont ainsi la possibilité de vendre des tickets de Don’Actions au prix de 2€ (les tickets sont présentés par carnets de 10). Le client fait ainsi un don tout en participant à une grande tombola permettant de gagner des lots, dont une voiture, des voyages, du matériel informatique, etc.

Ce partenariat est désormais bien ancré et les relations entre les deux organisations sont devenues étroites. En témoigne la mise en place d’un opération avec Bic, permettant de vendre des briquets à l’effigie du Secours populaire chez les buralistes (les buralistes peuvent contacter Dape 74 pour en bénéficier).

Buralistes et Secours populaire se retrouvent au travers des valeurs d’humanité et de proximité ; chacun étant inscrit dans une réalité quotidienne dure.

Les buralistes sont attaqués, mais ils peuvent aussi compter sur des soutiens qui respectent et considèrent leur profession. Ses atouts comme ses difficultés. C’est suffisamment rare pour être salué !

Pour en savoir plus sur la mise en place du Don’Actions 2016 dans votre point de vente, cliquez sur ce lien.

La Fédération du Secours Popualire du Haut-Rhin est joignable par téléphone au 03.89. 23.97.94 ou par mail :  contact@spf68.org



Paquet neutre: Et maintenant, on le gère comment ?

Paquet neutre: Et maintenant, on le gère comment ? dans ACTUALITE SYNDICALE

Alors que le Conseil constitutionnel a validé le paquet neutre de Marisol Touraine, se pose aujourd’hui la question de limiter son impact dans chaque point de vente. La Confédération souhaite associer les buralistes à ses travaux et lance un appel aux bonnes idées accessible via un questionnaire en ligne.

La mesure doit entrer en application en mai 2016 et à date, un délai de 6 mois pour écouler les stocks existants est évoqué, même s’il faut encore attendre la publication du décret qui précisera sa mise en œuvre. De même qu’il faudra encore connaître les modalités et l’agenda précis de cet écoulement.

Pour autant, il s’agit d’anticiper cette période. La Confédération a donc lancé des travaux et déjà imaginé plusieurs hypothèses.
Contrôle des livraisons, rangement en réserve, repérage des paquets dans le linéaire et limitation de l’impact visuel du paquet neutre : chaque étape du traitement du tabac est au cœur des réflexions.

Parallèlement, chaque buraliste peut contribuer à ce travail en répondant à un questionnaire afin de faire remonter ses bonnes idées et dire comment il pense faire, dans son établissement, avec le paquet neutre.

Les bonnes idées que vous nous adresserez seront traitées, analysées et permettront d’établir des recommandations au réseau, mais aussi d’appuyer les demandes de la profession auprès des pouvoirs publics et des acteurs concernés.

>> Pour participez à ce questionnaire, cliquez sur ce lien <<

 Visuel du paquet neutre de Marisol Touraine :

paquetneutre dans ACTUALITE SYNDICALE

 



Notre administration de tutelle aux abonnés absents !!!

Afficher l'image d'origine

Où est et que fait notre administration de tutelle, la Douane ou pour les plus initiés la DGDDI ( Direction Générale des Douanes et des Droits Indirects ).

La loi santé vient d’être votée et promulguée avec ses premières mesures applicables immédiatement à savoir le retrait de toute PLV ( Publicité sur le Lieu de Vente ) et l’obligation pour tout acheteur de prouver sa majorité pour tout acte d’achat de tabac ou de produits dérivées ( papiers, tubes, filtres ).

A qui revient le devoir d’informer clairement et précisément le réseau des buralistes de ces nouvelles règles ?

Evidemment à la DGDDI qui est notre seule interlocutrice quant à la réglementation à appliquer !!

Or, depuis le 28 janvier dernier, nous recevons en guise de consignes des appels, des mails et/ou des courriers émanant des fabricants de tabac.

Des informations aussi floues, vagues que contradictoires dans la plupart des cas !!

Avons nous signé un contrat de gérance avec des multinationales du tabac ?

Il est urgent que la DGDDI reprenne la main sur ses prérogatives et informe rapidement, et comme il se doit, le réseau des buralistes sur ce qu’il y a lieu de faire ou de ne pas faire.

De cette absence de communication, nous ne pouvons que nous inquiéter et nous interroger car d’autres mesures deviendront applicables dans les mois à venir…

Mesdasmes, Messieurs de la DGDDI, il faut siffler la fin de la récréation et se mettre réellement aux services du réseau des buralistes qui attend des informations claires, nettes et précises et ce, au fil des promulgations, arrêtés et décrets d’application !!!



Cigarette électronique: Un marché à s’approprier…

Afficher l'image d'origineAfficher l'image d'origine

Qu’en est’il de ce marché de la cigarette électronique qui a affolé le new business les 4 dernières années ?

Après une véritable frénésie avec l’implantation de nombreuses boutiques dites spécialisées, le marché s’est assagi et est devenu plus mature.

Avec prés de 2 millions de personnes ayant succombé à l’achat de leur 1er matériel sur les 3 dernières années, le taux d’équipement s’est amoindri en nombre mais a eu tendance à s’améliorer en qualité.

Ce marché reste toujours dynamique et innovateur.

L’arrivée de nouvelles batteries style Box, l’avènement du contrôle de température et de résistances dite sub ohm ont permis de continuer à dynamiser un secteur pour lequel bon nombre de buralistes se sont détachés….faute souvent d’avoir fait évolué son offre en corrélation avec l’attente du consommateur, consommateur désormais plus qu’averti grâce aux nombreux sites, blog permettant de juger ou de tester tel ou tel matériel ou liquides.

Pourtant,  il est indéniable que ce marché est loin d’être amorphe.

Pour preuve, la forte demande pour les systèmes Logic ou Vype démontre que le consommateur fumeur est toujours en recherche d’une nouvelle manière d’appréhender l’acte de fumer: moins nocif, plus ludique mais aussi plus économique.

Peux t’on également passer à compter du fait que 25% des fumeurs n’ayant pas encore testé la cigarette électronique se disent prêts à l’essayer un jour ou l’autre !!

Nous le disons et le répétons depuis de nombreuses années, l’acte de fumer évolue comme il l’a toujours fait.

Du tabac brun au tabac blond, des « sans filtre » aux « filtres » puis des « lights » aux slims en passant par les convertibles, le marché du tabac a indéniablement changé et nous n’avons eu cesse de suivre cette évolution.

Comme nous le faisons pour le marché du tabac à fumer, le réseau des buralistes se doit de suivre cette nouvelle tendance et ce, avec l’accompagnement de tous nos partenaires commerciaux.

La Loi santé récemment votée et la Directive européenne risque à priori de modifier la donne sur ce marché et fragiliser encore plus l’équilibre financier des dites boutiques spécialisées.

A nous d’être avant-gardistes, au plus près des préoccupations / attentes de nos clients mais aussi des normes qui seront à respecter dans les mois et années à venir.

Enfin, nous pourrons nous approprier  commercialement, et une fois pour toute, un marché destiné de fait et exclusivement à nos fidèles clients fumeurs !!

C’est maintenant ou jamais !!



Sur la route de Lawspet |
"Cercle de l'Amit... |
UNACITA-ISTRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COS toujours...
| livr'ados
| Association des Personnes O...