Marchés parallèles ? Quels marchés parallèles ?

Afficher l'image d'origine

Le 6 janvier 2015 était signée une convention sur la sécurité et la lutte contre les marchés parallèles  entre le Ministre de l’Intérieur et Pascal Montredon, Président de la Confédération des buralistes ( Photo ).

Pour faire « vivre » cette convention, beaucoup de départements l’ont désormais décliné au niveau local.

Cette demande, faite auprès du Préfet du Haut-Rhin, vient d’essuyer un refus.

Voilà les 3 raisons justifiant ce refus:

- La mise en place de l’alerte SMS VAMA

- La constante mobilisation des forces de l’ordre sur ce sujet

- Une relative baisse en 2016 des actes malveillants envers le réseau.

Même si nous nous félicitons évidemment de cet état de fait, nous nous étonnons ( encore une fois ! ) de la non prise en compte dans cette réponse du 2ème volet de cette convention à savoir la lutte contre les marchés parallèles.

En effet, aucune allusion n’y est faite dans le courrier justifiant du refus ( « pour le moment » ) de signer cette convention.

Voilà donc les 4 raisons qui nous portent évidemment à re-demander la signature cette convention locale:

- La spécificité d’être un département frontalier fortement touché par les achats transfrontaliers

- L’arrivée prochaine du paquet neutre qui risque à nouveau de déstabiliser le réseau

- Les chiffres de la récente étude KPMG qui fait de la France la championne d’Europe du marché parallèle de cigarettes

- La lutte contre les trafics de tabac rentre également dans la lutte contre le terrorisme ( Plus de 20% des sources de  financement des organisations terroristes proviennent de ces trafics selon l’étude du Centre d’Analyse  du Terrorisme de mars 2015 ).

Nous vous tiendrons bien sûr informé de la suite donnée à cette nouvelle demande.



Laisser un commentaire

Sur la route de Lawspet |
"Cercle de l'Amit... |
UNACITA-ISTRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COS toujours...
| livr'ados
| Association des Personnes O...