L’avenir est entre nos mains

http://www.lemondedutabac.com/wp-content/uploads/Congres-Eckert-1.jpg

Le temps fort de ce congrès 2016 aura été indéniablement la venue de Christian Eckert vendredi midi pour nous présenter le nouveau contrat d’avenir qui sera signé dans les prochains jours.

Après des échanges jusqu’à tard dans la nuit de jeudi à vendredi puis vendredi matin très tôt, nous sommes parvenus à un accord dont voilà les grandes lignes:

Ce nouveau Contrat court sur 5 ans (2017- 2021).


1- LA MODERNISATION : OBJECTIF PRIORITAIRE DU RÉSEAU

• Mise en place d’une subvention modernisation pour tous les buralistes :
• une subvention correspondant à 25 % des dépenses hors taxes, plafonnée à 10 000 euros, sur cinq ans par débit ;
• plafonnement à 20 000 euros si les travaux sont provoqués par un transfert dans une autre commune.

• Une Prime de Diversification d’Activité remplace l’ancienne Prime de Service public de Proximité :
2  000 euros annuellement pour les buralistes – ruraux, frontaliers, situés dans des départements en difficultés ou dans des quartiers prioritaires – et réalisant un chiffre d’affaires tabac de moins de 300 000 euros ainsi que présentant une gamme de produits ou services répertoriés sur une liste élargie.

2- UN « FILET DE SÉCURITÉ CONSOLIDÉ » POUR FAIRE FACE AUX ALÉAS DU MARCHÉ DU TABAC, NOTAMMENT L’ARRIVÉE DU PAQUET NEUTRE

• La Remise compensatoire :
• pour tous les buralistes des départements frontaliers ou en difficultés (où le CA moyen tabac a diminué de plus de 5 % par rapport à 2012) ayant pris leurs fonctions avant le 1er janvier 2016 ;
• avec un taux de compensation de 70 % de la perte de remise nette, dès lors que le buraliste a connu une chute de chiffre d’affaires  d’au moins 10 % par rapport à 2012 ;
• avec un plafond annuel de 30 000 euros (et un versement annuel en une seule fois).

• Les Indemnités de Fin d’Activité :
• IFA pour les buralistes des départements en difficultés : maintien du dispositif actuel pour les buralistes ayant pris leurs fonctions avant le 1er janvier 2002 (année de référence : 2002) ; nouveau dispositif pour les buralistes ayant pris leurs fonctions entre le 1er janvier 2002 et le 31 décembre 2017 (année de référence : l’année complète après l’entrée en fonction) ; plafond : 80 000 euros.
• IFA rurales (communes de moins de 2 000 habitants) : maintien du dispositif actuel.

3- RÉMUNÉRATION : POUR RENDRE LA PROFESSION PLUS ATTRACTIVE

• Remise sur facture (rappel en 2016 : 6,9 %)
• 2017 : 7,5 %
• 2018 : 7,7 %
• De 2019 à 2021 : + 0,1 point par an pour arriver à 8 % en 2021.

• Complément de remise (2 800 euros) : maintien pour les buralistes réalisant moins de 400 000 euros de chiffre d’affaires annuel.

4-  DIVERS

La subvention sécurité est maintenue.

L'avenir est entre nos mains dans ACTUALITE SYNDICALE

Autre moment fort de cette fin de semaine syndicale, le 26ème salon Losangexpo qui s’est tenu samedi 5 et dimanche 6 novembre à la Porte de Versailles.

Conformément aux prévisions, ce Losangexpo 2016 a connu un succès d’affluence : pratiquement 20 % de visiteurs en  plus par rapport à l’année dernière . Soit 8 973 visiteurs. Ce qui bat même ce qui était jusqu’ici le record du nombre de visiteurs au salon des buralistes (8 621 visiteurs en 2012).

Mais tout ne réside pas dans les statistiques. En croisant les commentaires de visiteurs et d’exposants, les constats suivants se dégagent :

•• les buralistes visiteurs étaient bien venus pour trouver des équipements, des process voire des astuces pour bien intégrer le paquet neutre dans le point de vente. Et leur attente n’a absolument pas été déçue : entre nouvelles étiquettes et propositions de nouveaux rangements de linéaires, entre systèmes de repérages sur caisses et derrière le comptoir, entre scannettes et nouvelles conceptions de réserve. Les buralistes ont pu voir, tester et demander des explications ;

•• les buralistes visiteurs comptaient parmi ceux qui croient en l’avenir de leurs activités et de leur réseau. Par exemple, un fabricant de cigarettes électroniques avait réalisé, samedi dans l’après-midi, l’équivalent de ses ventes des deux jours de l’année dernière. Les stands d’aménagement de points de vente ou les concept-stores n’ont pas désempli;

•• les buralistes visiteurs se sont montrés satisfaits des dernières nouvelles syndicales concernant le nouveau Contrat d’avenir ou leur remise tabac. Mais au-delà, c’est une ambiance générale faite de volontarisme et de dynamisme qui l’emportait malgré le paquet neutre et les menaces sur les prix.



Laisser un commentaire

Sur la route de Lawspet |
"Cercle de l'Amit... |
UNACITA-ISTRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COS toujours...
| livr'ados
| Association des Personnes O...