Un protocole qui arrive à point nommé

20170120_104459_001Afficher l'image d'origine

Pas moins de 80 buralistes se sont réunis les 12 et 19 janvier, respectivement à Mulhouse et Colmar, pour s’informer et débattre du nouveau Protocole d’accord sur la modernisation du réseau des buralistes signé le 15 novembre 2016.

De ces 2 réunions en ressort un satisfecit quant à la consolidation de notre réseau dans la commercialisation des produits réglementés ou amenés à l’être.

Satisfecit également d’avoir réussi à maintenir ce fameux filet de sécurité tellement important pour les buralistes frontaliers.

La subvention modernisation est un tremplin;, une opportunité dont beaucoup de buralistes souhaitent se saisir pour réaménager, embellir ou redonner un coup de jeune et de diversification à leur commerce.

Nous sommes à la croisée des chemins….L’attente est grande….

Nous gageons que nous relèverons ensemble ce défi d’un réseau moderne et toujours au plus près des préoccupations de nos concitoyens.



Implantations FDJ: ça bloque vraiment !!!

FDJ: Quelle est la feuille de route de Stephane Pallez?

Cela faisait un moment que nous étions dans un rapport de force avec la FDJ sur les implantations sauvages hors du réseau référent des buralistes et des diffuseurs de presse.

Nous avions connu l’épisode « Florajet » et d’autres implantations sauvages qui avaient fait monter la mayonnaise, ou plutôt la moutarde, au nez des buralistes.

Lors d’une réunion en juillet dernier, Stéphane PALLEZ, directrice de la FDJ avait écouté sans que cela ne change sur le terrain.

Rappelons qu’il est prévu qu’une concertation tripartite FDJ/ Confédération / UNDP soit mise en place avant toute implantation.

Lors des négociations et de la signature du dernier contrat d’avenir, Christian ECKERT a dit suivre ce « dossier » de très près.

Lors de la dernière cérémonie des voeux de la Confédération à laquelle assistait la Direction de la FDJ le 11 janvier dernier, Pascal MONTREDON avait déclaré : « les buralistes sont ouverts à toute réflexion commune sur l’adaptation de la distribution, mais à partir du réseau référent, qu’il s’agit de renforcer et d’étoffer, et non par des implantations sauvages dans des réseaux concurrents ou de nature différente. »

Toutefois, la tension est montée d’un cran sur le terrain, avec l’annonce d’implantation dans un Leclerc de La Rochelle (17), un Intermarché à Carignan (08), un boulanger et un bar à Herrlisheim (67). Implantations contre lesquelles ont manifesté la chambre syndicale des Ardennes, appuyée par le Nord, à Carignan le 12 janvier, et la chambre syndicale du Bas-Rhin le 13 janvier, devant le dépôt départemental de l’opérateur.

 Ce mercredi 18 janvier, lors d’une réunion tripartite avec l’UNDP, la Confédération a rappelé à la FDJ sa position, avant de constater une divergence de vue sur l’évolution de la stratégie d’implantation.

Face à cette situation de blocage, la Confédération a décidé de lancer un mot d’ordre de suspension de toute participation à des réunions tripartites concernant les implantations.

 Au niveau national, comme au niveau départemental.

Il est fort à craindre que, – sans la volonté de la FDJ de discuter sur une évolution concertée de la distribution des jeux via son réseau historique- et sans un arbitrage rapide et souhaitable de Bercy – nous en arrivions à une situation de blocage que, finalement,  personne ne souhaite.

A quand une vraie relation gagnant / gagnant ?



Sur la route de Lawspet |
"Cercle de l'Amit... |
UNACITA-ISTRES |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | COS toujours...
| livr'ados
| Association des Personnes O...